Tout Coller

Décorer, réparer, fixer

Accueil / Une question ? / Tout sur la colle

Une question ?

Les colles réactives

Les polyurethanes :
Les colles à base de polyuréthane sont disponibles en systèmes mono ou bi-composants. Les colles monocomposants à base de polyuréthane se composent d'isocyanates contenant des prépolymères qui réticulent sous l'influence de l'humidité ambiante. Pour obtenir une force de collage élevée et pour éviter la formation de bulles lors de la réticulation il faut maintenir l'assemblage sous pression à l'aide d'un dispositif approprié. Le temps de réticulation peut être réduit en augmentant la température.

Les polyuréthanes monocomposants sont utilisés dans la construction d'éléments sandwichs de matériaux poreux (bois, mousse polystyrène, mousse polyuréthane et autres) et de panneaux stratifiés (plastiques) ou de métaux (aluminium) qui sont alors utilisés comme cloisons ou portes de caravanes par exemple.

Les polyuréthanes bicomposants se composent d'un composant polyol (résine) et d'un composant isocyanate (durcisseur) qui doivent être mélangés avant application selon un ratio défini. Les critères importants pour les utilisateurs sont : les proportions du mélange (de 1:1 à 1:10), la durée de vie en pot (de quelques minutes à plusieurs heures, selon la durée du cycle), et la consistance de traitement de la colle (viscosité, depuis facile à verser jusqu'à très consistant).

Les polyuréthanes bicomposants sont utilisés pour des collages de larges surfaces dans les superstructures de véhicules (construction sandwich), pour les éléments de façade, la construction navale et la fabrication de containers.

Avec les polyuréthanes pratiquement tous les matériaux polaires peuvent être collés de façon permanente, depuis les métaux jusqu'à de nombreux matériaux plastiques. Les polyuréthanes permettent de réaliser des laminés de plastique de la plus haute flexibilité. Les stratifiés collés avec des polyuréthanes conservent leurs propriétés même à - 150°C, comme par exemple pour les containers de gaz liquéfié.


Les epoxys :
Les collages de métaux de construction sont en général réalisés avec des colles époxydes mono ou bicomposants. On peut obtenir des résistances au cisaillement de 40 MPa . Les epoxys sont les colles pour métaux les plus courantes. Les époxys monocomposants qui réticulent à des températures jusqu'à 180°C permettent des assemblages qui résistent à de très fortes charges. Cependant, pour des raisons économiques ou techniques, les éléments à assembler ne peuvent parfois pas être exposés à des températures aussi élevées. Dans ce cas on peut utiliser une colle epoxy bicomposant qui réticule à température ambiante. La force de collage de même que la vitesse de prise peuvent être augmentées en augmentant la température. Les résines époxys bicomposants offrent une résistance à la température de -30°C à +100°C. Et avec des formulations spéciales d'époxys monocomposants on peut obtenir des résistances à la chaleur jusqu'à 180°C.

Les époxys sont employés surtout dans le domaine des collages de matériaux de construction, par exemple, fabrication de containers, constructions en aluminium, à partir du moment où les éléments ont été convenablement prétraités.

Les époxys bicomposants présentent des durées de stockage élevées et sont faciles à mettre en œuvre au regard de leurs propriétés. Cependant les proportions du mélange doivent être scrupuleusement observées. Les époxys monocomposants ne nécessitent pas de mélange, mais une prise à 180°C est obligatoire.


Colles anaerobies :
Les colles anaerobies sont pour la plupart des mélanges de dimethacrylates de certains diols avec de petites quantités de péroxides et d'accélérateurs de prise. Elles se distinguent par le fait qu'elles demeurent liquides au contact de l'oxygène (d'air) mais polymérisent en quelques heures en l'absence d'oxygène et au contact de métaux actifs. Pour éviter la polymérisation lors du stockage, le produit ne doit pas être contaminé par des traces de métaux durant le process de fabrication. Les flacons, le plus souvent des flacons en PE ne sont souvent remplis qu'à moitié pour qu'une quantité suffisante d'oxygène permette d'éviter la polymérisation.


Les cyanoacrylates :
Les cyanoacrylates sont des colles réactives monocomposants liquides dont le processus de réticulation est terminé après environ 3 heures. Selon le pré-traitement des surfaces les forces de collage varient entre 20 et 25 MPa.

Les cyanoacrylates sont utilisées essentiellement pour coller des petites surfaces étroites, par exemple dans la fabrication de série de l'industrie de l'électronique, des mesures et contrôles, de la mécanique de précision, dans l'industrie plastique et du caoutchouc, l'industrie optique et l'horlogerie, le bricolage, la réparation.

Le principal avantage des cyanoacrylates réside dans le collage de combinaisons par exemple d'aluminium et d'élastomères, où il existe très peu d'alternatives au collage.

De ce fait, les cyanoacrylates ont pris du poids dans d'autres branches industrielles, telles que fabrication des métaux et de l'outillage, ou comme colle pour électrodes dans les ateliers ou chez les assembleurs. Les cyanoacrylates sont utilisées en assemblage dans la fabrication de divers éléments ou pour le collage de profilés de caoutchouc, pour des collages soumis à fortes charges de métaux sur caoutchouc, dans les machines ou appareils de construction, de même que dans l'industrie automobile, la construction navale et l'industrie aéronautique.


Les acrylates:
Les acrylates bicomposants (connus également sous le nom de colles A/B, colles no-mix, ou acryliques seconde génération) sont des colles à réaction rapide, qui conviennent particulièrement pour des collages métal/métal ou métal/plastique. Les nouvelles colles bicomposants polyuréthane-diméthacrylate présentent une évolution des acrylates dans le domaine de l'hygiène du travail.

Selon leurs formulations, les nouveaux systèmes A/B (mélangés dans des tubes coaxiaux ou appliqués goutte à goutte) réticulent en l'espace de 25 ou 30 secondes, voire 1 minute. On obtient en quelques heures une résistance finale sur aluminium d'environ 25 MPa (en fonction du pré-traitement de surface).

Les colles de ce type conviennent pour des collages de petites surfaces, ou pour des surfaces plus larges où des durées de mises en œuvre courtes sont requises. Leur avantage par rapport aux époxys et aux polyuréthanes est leur réticulation rapide à température ambiante. Les colles acrylates A/B sont éprouvées dans le domaine du collage de l'aluminium, par exemple fabrication de fenêtres, industrie de la machine outils.


Les colles photoreticulables :
Les colles photoréticulables sont basées essentiellement sur des acrylates ou des époxys. Dans le cas d'acrylates, la polymérisation radicalaire est provoquée par la lumière UV ; les propriétés de la colle réticulée sont semblables à celles des acrylates. Les époxys photoréticulables contiennent des substances actives aux UV qui provoquent une polymérisation cationique des époxys.

L'avantage des colles photoréticulables est que les époxys ou les acrylates, qui sont souvent formulées sous forme de bicomposants, peuvent être formulés sous forme de monocomposants et réticulés par radiation UV.


Les MS polymeres :
Les colles et mastics à base de silane modifié fabriqués à partir de MS polymères font partie des récents développements de ces dernières années. Ils sont conçus comme systèmes monocomposants, avec des vitesses de réticulation de 5 mm/jour en fonction des conditions ambiantes.

Du fait de leur structure chimique les MS polymères présentent une bonne résistance aux intempéries et au vieillissement de même qu'un spectre de collage pratiquement universel sans l'aide de primaires.
Les MS polymères réussissent souvent là où les autres systèmes échouent. Les MS polymères peuvent être recouverts directement après application, aussi bien avec des peintures en phase aqueuse qu'avec des peintures solvantées.

Les MS polymères sont utilisés pour le calfeutrement élastique de joints ainsi que pour les joints de friction dans la fabrication de wagons et de containers, les technologies des plastiques, les techniques de climatisation et de ventilation, les salles blanches. Développés en premier lieu pour l'industrie automobile, les transports, etc., les MS polymères voient de nouveaux développements s'ouvrir à eux notamment dans le bâtiment.