Créer soi-même une verrière d’intérieur en fer

Il est possible de créer soi-même une verrière intérieure en fer. L’idée est de respecter les étapes de travail et de regrouper les outils et équipements indispensables pour sa réalisation.

Bien se préparer

Pour réaliser une verrière intérieure, il faut se munir d’une disqueuse, d’un rapporteur, d’un niveau à bulle, d’une perceuse visseuse, des électrodes, d’un aimant d’assemblage et d’une meuleuse. laminedefer.fr dispose de ces équipements, proposés à des prix raisonnables. Elle dispose d’une diversité d’acier adapté dont des profilés en L, des tés, des cornières et du fer plat.
En premier lieu, il faut dessiner le plan de la verrière en équilibrant le nombre de vitres et en veillant ce que les fenêtres soient hautes que larges mais pas étroites. Puis il faut prendre les dimensions de la largeur et de la hauteur du tableau fini. Il ne faut pas oublier de vérifier si le support de la verrière soit rectiligne verticalement et horizontalement. De même, le haut et le bas de l’ouverture doivent être de niveau, à mesurer avec un niveau à bulle. Vérifiez l’équerrage avec une ficelle et relevez la largeur et la hauteur de l’ouverture.

Etapes des travaux

Tous les 30 à 40 cm, percez des trous d’accroche pour fixer le châssis dans l’encadrement. Trouez aussi les travées ou trous de liaison tous les 30 cm afin de fixer les parcloses. Au préalable, réalisez des trous de fixation sur l’assise de soubassement en plaques de plâtre et les montants puis mettez des chevilles adaptées. Rassemblez les cornières avec un aimant en veillant à ce qu’elles forment un angle à 90° et soudez avec les électrodes et la mèche adaptée. Suivant le nombre de traverses en Té, soudez-les et meulez pour avoir une finition parfaite et obtenir un cadre en vue d’apposer le vitrage.
Pour fabriquer les parcloses, mesurez les espaces pour les vitres et reportez sur les profilés en L en formant un angle à 45°. Percez-les aux mêmes emplacements que sur le châssis. Percez les parcloses internes tous les 30 cm et tous les 40 cm pour les parcloses latérales. Contrôlez la correspondance des trous des traverses et du châssis avec ceux des parcloses. Déposez délicatement les vitres découpées en fonction des mesures des travées puis boulonnez et vissez les parcloses qui garantissent le maintien du vitrage. Puis, posez la verrière sur le support et maintenez les trous d’accrochage. Avec un pistolet, enduisez de mastic les bords intérieurs des travées et du châssis.

Pourquoi une verrière en acier ?

L’acier est intemporel qui nécessite un entretien et un meilleur traitement contre la rouille au Rustol avant de le peindre. Une verrière en acier offre plus de luminosité et d’espace à l’intérieur d’une maison. L’acier s’adapte à tous les styles de verrière, résiste aux chocs, à la déformation et dure longtemps. Respectueux de l’environnement, la verrière en acer est recyclable. A noter que si la verrière donne sur l’extérieur, il faut un double vitrage pour une meilleure isolation. La mine de fer dispose d’acier de qualité et robuste pour réaliser une verrière solide. Elle possède différents accessoires pour mener à bien la réalisation d’une verrière.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *